fbpx






Comment maigrir durablement sans faire de régime ?

Comment maigrir durablement sans faire de régime ?

Les problèmes de surpoids sont de plus en plus fréquents dans la société moderne. Non seulement les kilos de trop ont mauvais impact sur l’apparence et l’état psychologique, mais ils peuvent également engendrer plusieurs maladies et troubles de santé. La nourriture est souvent le premier accusé. Lorsqu’il s’agit de perdre du poids la première pensée/solution qui nous vient à l’esprit est sans doute le régime alimentaire, souvent synonyme de faim et de frustration.

Le régime n’est pas la solution miraculeuse.


Une alimentation équilibrée et variée est certes un facteur très important pour mener une vie saine et protéger sa santé mais ce n’est pas suffisant pour éviter les prises de poids. La quantité et la qualité de la nourriture ne sont pas toujours déterminants : il y a des personnes qui mangent beaucoup sans prendre des kilos supplémentaires alors que d’autres se voient grossir même en se privant de plusieurs délices et plaisirs culinaires. Les activités sportives sont également nécessaires pour la santé physique comme pour la santé psychologique, mais là encore ce n’est pas le remède magique qui va mettre fin à votre tendance vers le surpoids. Vous pouvez vous affamer et faire du support à en perdre le souffle durant de longues semaines mais vous ne pouvez pas suivre ce rythme tout au long de votre vie ! Le régime vous permettra probablement de supprimer quelques kilos mais le plus difficile reste à faire : comment ne pas succomber de nouveau et « rattraper » les kilos perdus.
Remonter aux origines du « mal »
Le premier pas pour résoudre un problème consiste à déceler ses causes profondes : un diagnostic pertinent permet de trouver des solutions efficaces. Ce n’est pas évident que la quantité de nourriture consommée est la cause directe du surpoids. Il faut creuser plus profond. Le surpoids n’est pas en soi-même le problème mais plutôt le symptôme et la conséquence d’un mal plus profond. Un mal inscrit dans notre inconscient et qui influence énormément nos gènes. L’épigénétique, la science qui étudie les mécanismes qui peuvent modifier d’une façon transmissible et réversible l’expression génique, a bien affirmé que la mémoire cellulaire de l’être humain peut bien transmettre d’une génération à l’autre les impacts des stress importants (famines, guerres, épidémies) sur les gènes. Il faut comprendre le surpoids comme une réaction de notre corps face à une situation jugée menaçante. Malgré l’évolution de l’espèce humaine et de ces capacités intellectuelles, et à l’instar des autres espèces animales, un cerveau « primitif » gère encore notre instinct de survie et des réactions en cas de danger ressenti même s’il n’est pas réel. Le stress, la peur, la pression, les chocs émotionnels, les accidents et beaucoup d’autres cas similaires peuvent bien être perçus par nos cerveau comme étant des situations hostiles qui menacent notre existence. Cette perception va engendrer la recherche d’une protection contre ces « hostilités ». La nourriture, surtout les aliments les plus délicieux (souvent les plus riches en calories) va en quelque sorte jouer le rôle d’un anesthésiant. Si la situation « menaçante » dure ou devient plus intense, le besoin de « se gaver » devient plus insistant et ne tarde pas à devenir une véritable addiction. Autrement dit, face à un sentiment d’insécurité le surpoids devient une sorte de « couche » et protectrice.
Cette nouvelle approche du problème du surpoids est le fruit d’un long travail de recherche scientifique pluridisciplinaire. Les efforts conjugués des spécialistes de la neurologie comportementale et cognitive, de la physiologie nutritionnelle et de la biologie cellulaire ont montré que la lutte contre le surpoids ne peut pas être gagnée en changeant brusquement nos habitudes alimentaires mais en remédiant les causes profondes. En d’autres mots il est bien possible de maigrir sans recourir au régime.


Optez pour une méthode innovante et efficace


Grâce à ces nouvelles découvertes, il est devenu possible de développer une méthode personnalisée pour lutter contre le surpoids. La méthode Meer propose un coaching sur-mesure qui commence par une phase préliminaire consistant à diagnostiquer pertinemment les troubles du comportement alimentaire. Cette phase indispensable permet de mettre en évidence les causes qui poussent une personne quelconque à faire des réactions alimentaires qui peuvent engendrer le surpoids. Une fois le diagnostic est bien établi, le coaching/traitement peut bien commencer, il aura pour but de guider la
personne concernée dans son combat pour se libérer de ses peurs et obsessions et pour modifier ses habitudes alimentaires sans privations et douleurs.

Le travail va être réparti sur trois étapes essentielles :

  • « Réparer » sa relation avec la nourriture : Un réapprentissage est indispensable. C’est-à-dire se nourrir par besoin et non pas pour se faire plaisir ou surmonter le stress. La peur du « manque » peut vous pousser à remplir le frigo et les placards, donc il faut également rationaliser vos courses.
  • Savoir gérer les moments difficiles : La gourmandise excessive, la boulimie et autres comportements alimentaires malsains deviennent plus fréquents et destructeurs lors des crises psychologiques. Il faut apprendre à faire face et surmonter la crise avec des solutions et non pas de la nourriture.
  • En finir avec le surpoids : Une fois vous avez su réorganiser votre relation avec la nourriture et su surmonter les crises, vous pouvez facilement perdre du poids. Mais le plus important reste à faire : maigrir durablement. Après la localisation des causes profondes du surpoids, il faut s’en sortir pour de bon. L’aide du thérapeute sera d’une grande utilité dans cette phase.

accueil video 01accueil agenda 01accueil bibliographie 01accueil liens 01

picto maigrir durablement coach minceur

Une équipe de coachs neuro-comportementalitstes 
en nutrition® dans toute la France

icone facebook 01icone twitter 01icone linkedin 01icone YouTube 01